Nos actions

Des déplacés se servent en eau sur le site de Batangafo, dans le nord-ouest de la RCA. Le château d'eau installé par Oxfam permet de fournir de l'eau à plus de 23 000 personnes. © Aurélie Godet/Oxfam

La République centrafricaine (RCA) traverse une crise humanitaire sans précédent, à laquelle s'ajoute désormais le Covid-19. Classé parmi les pays les plus pauvres au monde, ce pays enclavé d’Afrique centrale a basculé dans la violence en 2013.

L’Etat ne contrôle aujourd’hui qu’une petite partie du territoire national, et les groupes armés s’affrontent dans les provinces pour le contrôle des ressources, notamment les diamants, l’or et le bétail. Le 6 février 2019, l’accord politique pour la paix et la réconciliation de Khartoum a été signé entre quatorze groupes armés et le gouvernement centrafricain. C’est le huitième conclu depuis 2013.

La situation du pays est inquiétante. Souvent qualifiée de « crise oubliée », la crise humanitaire et sécuritaire du pays laisse un Centrafricain sur deux en besoin d’assistance humanitaire.

  • Une personne sur deux a besoin d’une aide humanitaire d’urgence
  • Une personne sur quatre a dû quitter son foyer

OXFAM s’est installée en RCA en janvier 2014 afin de répondre aux besoins urgents des populations vulnérables, en particulier les personnes déplacées, les femmes et les enfants.

Où ?

Bangui, Batangafo, Bria, Paoua - et Bangassou depuis 2020.

Quoi ?

  • Assistance humanitaire

    WASH (Water, Sanitation and Hygiene)

    FSL (Food, Security and Livelihood)

    Protection/Genre

  • Bonne gouvernance.

 

Dernière mise à jour le 15 octobre 2020.
10 avril 2020 – Lily a été déployée d’urgence à Bangui pour améliorer la santé publique et la réponse d’Oxfam face à la Covid-19 en Centrafrique. © Aurélie Godet/Oxfam RCA
Comment faire face à cette pandémie dans un pays ravagé par plus de sept ans de conflits, et où le confinement n’est pas une option ? Oxfam espère le meilleur, mais se prépare au pire.
Séance de sensibilisation donnée par la Maison des services, à Bangui - photo prise avant la pandémie Covid-19.
Lutter contre le Covid-19 avec la société civile : la Maison des services lance un appel à proposition pour financier les Organisations de la société civile centrafricaine qui s'engagent dans la prévention et la réduction de la pandémie dans le pays.
Oxfam s’inquiète de l’impact que pourrait avoir ce nouveau coronavirus sur les communautés vulnérables des pays les plus pauvres du monde. En République centrafricaine, comme dans toutes nos zones d'intervention, nous nous tenons prêt-e-s à réagir.
16 octobre 2019 – Des survivantes suivent une séance d’alphabétisation au siège de l’Association des Femmes Leaders de Bria, dans le centre de la RCA. © Aurélie Godet / Oxfam RCA
En RCA, une femme est victime de violence basée sur le genre presque toutes les heures. Un nombre limité de survivantes peuvent accéder aux services médicaux et psychologiques délivrés par des organisations spécialisées. Au cœur du pays, à Bria, Oxfam a mis en place des séances d’alphabétisation...
La Maison de la société civile centrafricaine ouvre ses portes à Bangui. Elle est le fruit d’un consortium entre Oxfam et Bioforce. © Oxfam
Oxfam veut donner aux organisations de la société civile (OSC) les moyens de se développer et de participer à la mise en œuvre des politiques nationales.
Une équipe veille au bon fonctionnement d'un point d'eau. Le réseau gravitaire installé par Oxfam permet de fournir de l'eau aux 50 000 déplacés du site PK3 de Bria, dans le centre de la RCA. ©Aurélie Godet/Oxfam
Les interventions humanitaires d'Oxfam en RCA se font dans les domaines Wash, FSL et Protection/Genre.