Organisations de la société civile Centrafricaine

Vision MdS : A l’horizon 2028, la MdS-CA est une organisation mobilisatrice, autonome, efficiente, et professionnelle offrant des services de qualité aux organisations de la société civile centrafricaine et reconnues par les pouvoirs publics comme une véritable force de proposition et d’action dans le paysage institutionnel de la Centrafrique.

A la MdS, un panel de services a été mis en place pour fournir aux Organisations de la Société Civile (OSC) un processus de renforcement intégré. Au total sept (7) services gratuits sont déroulés au profit des 407 OSC membres que compte la MdS à savoir :

a) Un centre de ressources partagées (ordinateurs, internet, imprimante, salles de réunion) pour offrir un espace de travail aux OSCs qui auraient perdu leur siège pendant les conflits

b) Des formations continues à travers 8 groupes thématiques dans des domaines pertinents de relèvement de la République Centrafricaine (RCA) que sont : Gouvernance Démocratique, WASH, Sécurité alimentaire, Santé, Education, Protection, Cohésion sociale, Genre. En plus de ces thématiques spécifiques, il y a des thématiques transversales : la gouvernance associative, le plaidoyer, la redevabilité, élaboration de plan d’action

c) Des appuis conseil à la carte permettant aux OSCs qui ont des besoins spécifiques de se faire accompagner.

d) Des accompagnements en montage de projet pour appuyer les OSC à améliorer leurs propositions auprès des partenaires techniques et financiers (PTF)

e) Des initiatives de mise en relation des OSC avec les universités pour leur professionnalisation et un processus d’apprentissage continu.

f) Octroi des micro-subventions en cascade pour promouvoir et accompagner les initiatives locales

g) Développement des Ateliers d’échange inter OSC pour promouvoir le partage d’expériences entre pairs

L’appui-conseil se fait à la carte et consiste à fournir aux OSC un accompagnement de proximité, sur mesure et individualisé. Se référant à une hiérarchisation des besoins prioritaires des OSC suite à un diagnostic participatif des membres de la MdS, il a été identifié six thématiques pour l’appui- conseil : Droits et instruments Juridiques – recherche de financement – Microfinance – création et gestion des entreprises – andragogie – planification stratégique.L’objectif de cet appui-conseil est de doter les OSC de savoirs, savoir-faire et savoir-être contribuant à leur professionnalisation et leur autonomisation.

A titre illustratif, on peut citer l’appui à l’ONG « sauvons la vie » pour l’élaboration et la mise en œuvre des activités financées par « Urgent Action Fund-Africa » (UAF-Africa) dans le cadre de son projet ‘‘participation des femmes au processus de consolidation de la paix et la sensibilisation relative à la protection des droits humains de femmes en milieu communautaire précisément dans le 5ème arrondissement de Bangui et la commune de Bimbo 1 en République Centrafricaine. Grâce à ce financement, cet acteur local est actuellement reconnu comme OSC œuvrant dans le secteur Droits de Femmes/ Gouvernance inclusive.

Soutien aux initiatives des OSC

Dans sa logique d’intervention, la MDS soutien les initiatives des OSC, à travers un appui technique et financier aux OSC porteuses de projets, cela permet de mettre en pratique les connaissances tant théoriques que pratiques acquises en matière de gestions projet lors des formations réalisées au profit de ces OSC.

En 2021, 20 subventions ont été accordées à 20 OSC membres de la maison des services dont les montants étaient compris entre 2500 et 5000 euros. La mise en œuvre de ces mini projets ont permis d’impacter à petite échelle les communautés notamment sur la participation des femmes aux prochaines élections locales, si l’on ne cite que : les actions des OSCs ont permis de susciter des candidatures féminines sur le processus électoral dans le 7ième arrondissement de Mboko et sur le vivre-ensemble grâce aux activités menées de concert entre musulmans et chrétiens au PK5.

En 2023, 32 OSCs (04 pris en charge directement par le fonds DDC) ont été sélectionnées et ont mis en œuvre des projets avec des subventions comprises entre 5.000 euros pour les OSCs en régions, et 15.000 à 18.000 euros pour les OSCs évoluant en capitale. Plusieurs thématiques réparties en trois (03) lots que sont les Axes du Programme indicatif national, la Veille citoyenne – dialogue politique, les Axes socio-politiques et culturels – Cohésion sociale – Paix – Relèvement, seront touchées entre autre : Appui à la résolution des conflits et à la promotion de la cohésion sociale par implication des jeunes et des femmes ; les Droits des enfants à travers la délivrance d'actes de naissance ; Prolifération illégale des scieries villageoises : lutte contre la production anarchique du charbon de bois et la mal gouvernance des redevances forestières ; Appui à l'éducation des personnes sourdes, désenclavement des pistes, appui au renforcement de la démocratie par le dialogue entre les acteurs locaux. Ces différentes subventions permettront aux OSCs de rendre de multiples services de base auprès des communautés et de répondre aux besoins croissants et multiformes des populations vulnérables en RCA.

Renforcement de la gouvernance

Ceci a été matérialisé par l’organisation d’une assemblée générale élective pour la mise en place des membres du Conseil d’Administration (en 2021) et l’opérationnalisation d’une équipe direction exécutive (Décembre 2023). La MdS-CA a été doté aussi d’un plan stratégique, d’un manuel de procédures pour lui permettre de mobiliser des fonds

Renforcement de capacité d’influence

En plus des différentes formations et accompagnement en élaboration des stratégies de plaidoyer, un laboratoire de veille citoyenne a été mis en place aussi, ceci dans le but de faciliter la recherche des évidences pour fonder les actions de plaidoyer des OSC. A titre d’exemple la participation de la MdS-CA à l’évaluation du RCPCA et à l’élaboration de l’actuel Plan National de Développement (PND).

Illustration rapport - Les organisations de la société civile en RCA
La stratégie d’OXFAM en RCA pour la période 2016-2019 est articulée autour de deux piliers que sont l´humanitaire et la gouvernance. Son programme Gouvernance pour une citoyenneté active accorde un volet important au positionnement de la société civile dans le dispositif du relèvement et de la...
Debout pour faire campagne : Comment dix jeunes femmes ont changé le cours du processus de paix en RCA
Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemble une campagne réussie de la société civile ? À quoi ressemble un groupe de citoyens qui se réunit pour influencer l'avenir de son pays, et qui gagne réellement ? Eh bien, ne cherchez pas plus loin que la campagne I Londo Awè (ça veut dire en sango : nous...
La série « Le jour où nous danserons » est illustrée par l'artiste Sophie Le Hire
Nous sommes allées à la rencontre de ces femmes sahéliennes et centrafricaines. Elles sont des centaines de milliers, déplacées ou communautés hôtes, survivantes, héroïnes, qui attendent que la musique reprenne dans leur vie. À défaut de chanter, il leur reste la voix. Pour raconter. Et l’espoir,...
La série « Le jour où nous danserons » est illustrée par l'artiste Sophie Le Hire
Nous sommes allées à la rencontre de ces femmes sahéliennes et centrafricaines. Elles sont des centaines de milliers, déplacées ou communautés hôtes, survivantes, héroïnes, qui attendent que la musique reprenne dans leur vie. À défaut de chanter, il leur reste la voix. Pour raconter. Et l’espoir,...
Marina Moulou-Gnatho, journaliste et point focal média de la plateforme I Londo Awè soutenue par Oxfam, appelle à un cessez-le-feu mondial.
En plus de lutter contre le Covid-19, le gouvernement fait face aux conflits entre les groupes armés. Qu’allons-nous faire ? Si les gens continuent de se battre, comment vont-ils pouvoir vaincre cette maladie qui attaque le monde entier ?
I Londo Awè lors du lancement de leur campagne, en octobre 2019.
La plateforme I Londo Awè réclame des mesures d’accompagnement pour aider la population, et en particulier les femmes.
Séance de sensibilisation donnée par la Maison des services, à Bangui - photo prise avant la pandémie Covid-19.
Lutter contre le Covid-19 avec la société civile : la Maison des services lance un appel à proposition pour financier les Organisations de la société civile centrafricaine qui s'engagent dans la prévention et la réduction de la pandémie dans le pays.
Les femmes de RCA se lèvent à l’Union africaine
I Londo Awè* ! Déterminées à faire entendre leur voix sur la scène internationale, trois activistes centrafricaines de cette plateforme féministe se sont rendues à Addis-Abeba du 3 au 5 février 2020. Elles ont pris part à la GIMAC (Le Genre est Mon Agenda), rencontre en prélude du sommet des chefs...
Le 22 janvier, le projet de loi sur la Commission Vérité, Justice, Réparation et Réconciliation (CVJRR) et le rapport des consultations nationales menées l’année dernière ont été remis au président de la République Touadéra.
Le groupe I Londo Awè
I LONDO AWÈ* ! C’est leur cri de ralliement, leur identité et leur combat : dix jeunes femmes leaders de la société civile s’emparent du débat sur le processus de paix en République centrafricaine (RCA).

Pages

S'abonner à RSS - Organisations de la société civile Centrafricaine