Crise humanitaire

17 septembre 2019 – Les 25 femmes d’un groupement d’Epargne pour le changement se réunissent chaque semaine pour épargner et se prêter de l’argent mutuellement, au sud de Paoua, dans le nord-ouest de la RCA. © Aurélie Godet/Oxfam RCA
Depuis février 2019, le groupement « Ziranone* » se réunit chaque semaine à Bozoy 1, à 5 km au sud de Paoua.
18 septembre 2019 – Elisabeth KARIOM, 35 ans, a reçu trois cabris de la part d’Oxfam pour démarrer une activité de petit élevage au nord de Paoua, dans le nord-ouest de la RCA. © Aurélie Godet/Oxfam RCA
Au mois de septembre 2019, comme deux cents autres ménages, Elisabeth KARIOM espère prendre un nouveau départ en recevant trois cabris de la part d’Oxfam.
19 septembre 2019 – Le marché de Gouzé reprend vie. Il avait fermé fin 2017 à cause des affrontements entre les groupes armés, dans le nord-ouest de la RCA. © Aurélie Godet / Oxfam RCA
Reportage sur les axes, où les populations recouvrent peu à peu leurs moyens d’existence et reprennent goût à la vie.
Sylvie NGONDA, 30 ans, soutient les victimes de viol ou d'agression dans un comité de protection soutenu par Oxfam à Batangafo, dans le nord-ouest de la RCA. © Aurélie Godet/Oxfam
Animatrice depuis un an dans un comité de protection communautaire (CPC) de Batangafo, au nord de la Centrafrique, Sylvie Ngonda aide les victimes de viol et d’agression. Mais elle tente aussi de faire sortir les combattants de la brousse. Portrait d’une femme au service de sa communauté. A 30 ans...
Des déplacés se servent en eau sur le site PK3 de Bria, dans le centre de la RCA, grâce au nouveau réseau de distribution d'eau mis en place par Oxfam. © Samba Monges/Oxfam
Le 27 mars, Oxfam a inauguré un réseau gravitaire destiné à approvisionner en eau 50 000 personnes déplacées du PK3 de Bria.

Pages

S'abonner à RSS - Crise humanitaire